Christian Signol

christianSignol
Christian Signol est né en 1947, aux Quatre Routes, un hameau du Quercy blotti au pied des causses de Martel et de Gramat. Le petit garçon mène une existence heureuse entre ses parents et ses grands-parents. Son univers s’étend de l’école communale (dont il dévore la bibliothèque) à la campagne environnante. Les moissons, les vendanges, la cueillette des champignons, les parties de pêche l’été sur la Dordogne sont autant de «bonheurs d’enfance».
A onze ans, il est mis en pension au lycée de Brive. Il vit comme un drame cet éloignement du pays natal. Il dira plus tard : Cette déchirure a fait de moi un écrivain. Après des études universitaires de lettres et de droit, Christian Signol débute dans la vie professionnelle comme rédacteur administratif à la mairie de Brive.
Christian Signol est, avec Claude Michelet, l’écrivain le plus populaire de l’Ecole de Brive. C’est en 1984 qu’il a publié son premier livre, Les Cailloux bleus. Au rythme d’un roman par an ensuite (dont la magnifique trilogie de La Rivière Espérance), il a bâti une œuvre baignée par le parfum de la terre.
Il est heureux de se dire l’héritier d’une longue ligne de gens courageux et fiers, originaire du Périgord par son père et du Quercy par sa mère. D’où des personnages d’une ampleur et d’une sincérité plus vraies que nature où le poids naturel des racines écrase les modes et le parisianisme le plus frelaté.
«Homme de terroir, Christian Signol anime son pays d’une vie qui doit autant à la terre elle-même, à ses couleurs, à sa lumière, au cortège charnel de ses courbes et de ses senteurs qu’aux hommes, aux familles, aux métiers dont il sait la peupler. Ce contour insuffle aux destins anonymes, une ampleur et une sincérité, une humilité, aussi, qui sont des choses rares. C’est cet art du simple et du vrai, ce poids naturel des racines qui font le charme et le succès de ses livres.» LE FIGARO

Précédent

La statue de Gambetta

Suivant

Françoise SAGAN

  1. Bonjour
    Je suis un fervent admirateur de Christian Signol Je possède tous ses livres Etant originaire du Lot à Sonac et ayant le même âge me serait il possible d’avoir son adresse mail afin de le féliciter et le remercier de toute la joie qu’il me procure au travers de ses romans Pense t-il donner une suite à son dernier roman? Avec mes remerciements

  2. nicole laviolette

    Cher Monsieur Signol,
    Je suis heureuse de pouvoir vous écrire que j’ai écouté tous vos livres. Vous êtes un auteur extraordinaire. J’ai pssé de dures moments. J’ai perdu ma mère et mon frère adoré. Je peux en toute sincérité vous dire que vos livres m’aident à surmonter ces dures épreuves.
    Je vous remercie de me faire profiter de votre immense talent.
    Toute mon admiration,
    Nicole

  3. regard bertrand

    Bonjour,
    J’aimerais savoir comment joindre Christian Signol directement, s’il était possible d’avoir une adresse mail ?
    Je suis de ses lecteurs et aimerais m’entretenir avec lui de façon « privée ».
    Je vous remercie pour votre attention. Cordialement.

  4. Desmartin Paulette

    Je ne connaissais pas Christian Signol. L’année dernière, en vacances au pied des Cévennes, je suis allée à un vide grenier.
    Et j’ai découvert ses livres. Depuis, je suis plongée dans toutes ses familles, cette région, et ses souvenirs tellement émouvant.
    Ma mère, 84 ans originaire de la campagne, est complètement tombé dedans aussi.
    L’écriture de Mr Signol est tellement vraie et précise. Nous sommes au milieu des champs, dans la rivière, dans ses maisons pauvres mais si riches à la fois.
    J’ai été bouleversé par les récits de la guerre de 14.18. J’étais avec tous ces jeunes qui se battaient sans savoir pourquoi et qui n’attendaient qu’une chose, rentrer au pays et revoir leurs familles. Quand ils rentraient !!!!
    Merci Mr Signol de nous faire vivre tous ces moments que l’on ne doit jamais oublier. Ils sont si beaux.
    Paulette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén