Cartes 

[su_tabs]
[su_tab title= »Quercy Antique »]
Le Quercy antique : Carte extraite de l’Atlas géographique du Lot, avec l’aimable autorisation des auteurs. La carte initiale a été établie par Michel Labrousse pour l’Histoire du Quercy (sous la direction de Jean Lartigaut, Ed. Privat, 1993). Le territoire de la peuplade des Cadurci et le diocèse de Cahors ont, jusqu’à la Révolution, des limites identiques.
quercy_antique
[/su_tab]
 
[su_tab title= »Quercy Moyen âge »]
Le Quercy au Moyen âge : On notera sur la carte Milhac, ancien chef-lieu de la Bouriane et Sainte-Spérie, dont le nom moderne est Saint-Céré (la forteresse était celle de Saint-Laurent les Tours).
quercy_ma
[/su_tab]
[su_tab title= »Tassin »]
Le gouvernement de Cahors et Cahors (Tassin, 1638) : Les cartes sont orientées est-ouest (le nord est à gauche). Collection privée. Des exemplaires originaux de ces cartes peuvent être consultés à laBibliothèque municipale de Cahors (fonds ancien) et aux Archives départementales du Lot.
tassin_gvt    tassin_cahors
[/su_tab]
 
[su_tab title= »Quercy Royal XVIII »]
Le Quercy royal au XVIIIè siècle : Carte extraite de l’Atlas géographique du Lot, avec l’aimable autorisation des auteurs.
quercy_royal
 
[/su_tab]
[su_tab title= »1790-1808″]
Le département du Lot de 1790 à 1808 (avant la création du Tarn-et-Garonne) :
© Archives départementales du Lot
« Le grand département du Lot [créé en 1790] regroupait Haut et Bas Quercy en 6 districts (Cahors, Saint-Céré, Gourdon, Figeac, Montauban, Lauzerte), 48 cantons et 494 municipalités. Sa population s’élevait à 414 090 habitants dans une France qui n’en comptait alors que 28 millions environ. […]

Le retour à la centralisation et le soucis de se faire rapidement obéïr amenèrent le Premier Consul à remanier les départements. La loi du 28 Pluviose an VII (17 février 1800) remplaça les six districts par 4 arrondissements, ceux de Cahors, Figeac, Gourdon et Montauban, confiés à un sous-préfet, sous l’autorité d’un préfet tout puissant.
Le 21 novembre 1808, l’Empereur Napoléon, sensible aux doléances des Montalbanais, rattacha leur arrondissement soit 12 cantons et 17 communes (130 000 habitants environ) au département du Tarn-et-Garonne créé pour eux. Par ce singulier avatar, l’unité du Quercy était brisée […].»
Etienne Baux
Atlas géographique du Lot
 
lot_1808b
[/su_tab]
[su_tab title= »Aujourd’hui »]
Le Quercy Aujourd’hui : On considère aujourd’hui que les limites du Quercy recouvrent celles des départements du Lot et du Tarn-et-Garonne à l’exception de la limite méridionale, indiquée en pointillés rouges épais, sur la carte.
carte_quercy_villes
[/su_tab]
[su_tab title= »C.Verdun »]
Le Quercy vu par Christian Verdun, artiste lotois (son site internet).
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.
christian_verdun_petit
[/su_tab]
[/su_tabs]